Qu’est-ce qu’une structure d’insertion par l’activité économique?

Exemple de Vêt ’Cœur

Vous le saviez peut-être déjà, l’association Vêt ’Cœur est un atelier et chantier d’insertion. D’accord, mais qu’est-ce que c’est exactement ?

L’insertion, ses objectifs et ses tremplins.

Les SIAE (structure d’insertion par l’activité économique) sont de plusieurs types :
⦁ Les ACI (atelier et chantier d’insertion), souvent des structures à but non lucratif tel que des associations.
⦁ Les AI (association intermédiaire), structures mettant à disposition du personnel auprès d’autres structures.
⦁ Les EI (entreprise d’insertion),  sont des structures concurrentielles soumises aux mêmes règles que les entreprises.
⦁ Les ETTI (Entreprise de travail temporaire d’insertion), ce sont des structures d’intérim soumises aux lois sur le travail temporaire.
Les entreprises d’insertion, quel que soit leur format, sur le territoire visent à aider les personnes en situation précaire, éloignées de l’emploi pour retrouver le chemin vers celui-ci. En effet, il peut arriver que des personnes se retrouvent dans l’incapacité de trouver un emploi à la vue de situations personnelles difficiles et de la non-connaissance de la réalité du marché de l’emploi.

Source : PDF Chantier école

Les entreprises d’insertion visent donc à redonner aux bénéficiaires la capacité à trouver un emploi stable et durable. Pour se faire, les structures d’insertion (entreprises ou associations) emploient des personnes en CDDI (contrat a durée déterminée d’insertion) de 4 à 6 mois renouvelables jusqu’à 24 mois.
Les personnes concernées sont :
⦁ Des personnes inscrites à Pôle Emploi (chômeur de longue durée).
⦁ Des bénéficiaires de minima sociaux (RSA, ASS, AAH).
⦁ Des personnes en situation de handicap ou situation précaire.

L’ACI assure plusieurs types d’accompagnements :
⦁ Social : aide au logement, à l’administratif, mise à niveau de français, aide aux dossiers…
⦁ Professionnel : Revue des compétences, créations de projets, formations, création de CV, lettre de motivation….

Source : PDF Chantier Ecole

Les entreprises et associations d’insertion inscrivent leurs offres sur La plateforme de l’inclusion (beta.gouv.fr)  qui répertorie ainsi toutes les offres et donne la possibilité  aux candidats de postuler facilement. Cette plateforme donne aussi d’autres informations, comme le marché solidaire si vous souhaitez inscrire vos achats dans une démarche inclusive.

Le cas de Vêt ’Cœur

L’association Vêt ’Cœur est une ACI, c’est-à-dire un atelier et chantier d’insertion. Aujourd’hui elle emploi 22 salariés à temps partiel ce qui représente 13 emplois à temps pleins. Hommes et femmes de tous âges. Ces postes sont financés par l’Etat mais c’est le résultat de l’activité de ces salariés qui finance une partie de l’encadrement.

L’activité de Vêt ’Cœur est axée sur les services textiles pour les particuliers comme pour les entreprises ou les collectivités locales. En effet notre association propose un service de blanchisserie (lavage et repassage) mais aussi de retouche de vêtements. Ce ne sont toutefois pas ses seules activités puisque l’association confectionne également du linge de maison et linge de toilette, participe à des commandes clients en création de produits (masques en début de covid pour exemple, Blouses, etc.). Elle propose également un service de broderie: lettres ou logos.

Toutes ces activités permettent aux salariés éloignés de l’emploi d’acquérir de nouvelles compétences. Il s’agit de :
⦁ La couture
⦁ Le repassage
⦁ L’accueil
⦁ La vente
⦁ La broderie

Le développement d’une partie e-boutique permet aujourd’hui à certains postes de se créer et de faire acquérir à quelques salariés des compétences liées à l’informatique.

Quelques chiffres ?

En 2019, il existait 3843 SIAE dont 1499 ACI qui restent majoritaires avec les AI (Associations intermédiaire) encore aujourd’hui dans le réseau des entreprises d’insertion (soit environ 39% chacune). Toujours en 2019, les SIAE comptaient 134300 bénéficiaires/salariés. En Auvergne Rhône Alpes, nous comptions 220 ACI pour 4577 salariés.

Le profil des salariés en entreprise d’insertion varie. Bien que nous l’ayons dit précédemment, il s’agit de personnes éloignées de l’emploi, chômeurs de longue durée et bénéficiaires de minima sociaux avec peu de diplômes. Voici une répartition des salariés en 2019 :

Source : L’insertion par l’activité économique en 2019 (travail-emploi.gouv.fr)

Parlons un peu des sorties de ce dispositif.

Lorsqu’une personne arrive au terme de son contrat ou sort du dispositif, on enregistre son départ.
Il y a plusieurs types de sorties :
⦁ Une embauche durable dans une entreprise.
⦁ Un autre contrat à durée déterminée dans une entreprise qui n’est pas d’insertion.
⦁ Une entrée en formation.

Malgré tout, certaines personnes retournent au chômage ou cessent leurs contrats. Voici quelques chiffres en 2019 :

Source : Chiffres clés 2019 des entreprises d’insertion (calameo.com)

 

———–

Sources pour l’article: La plateforme de l’inclusion (beta.gouv.fr)
Chiffres clés 2019 des entreprises d’insertion (calameo.com)
L’insertion par l’activité économique en 2019 (travail-emploi.gouv.fr)
PDF chantier école auvergne Rhône alpes